L'enfant : une prise en charge spécifique

l'enfant une prise en charge spécifique

La démarche pour l'enfant sera globale : elle prendra en compte son milieu familial - notamment son éducation alimentaire -, son aspect psychologique (comment l'enfant se sent-il quand il est traité de « gros » ? Pourquoi un enfant est-il autant nourri ? …), ses activités physiques ou toute autre activité favorable à son épanouissement. En outre, elle demandera l'investissement de toute la famille.

Avec les plus petits, le travail se fera surtout avec les parents. Il s'agira d'un travail de sensibilisation et d'explication afin de pouvoir nourrir son enfant correctement et de varier le plus possible son alimentation. Le plus important est que l'enfant apprenne à goûter, même ce qu'il n'a jamais vu. Petit à petit, on introduira ainsi un aspect ludique au sein de la consultation : on l'invitera à goûter les fruits et les légumes de saison. Des clés seront apportées aux parents afin que l'enfant dépasse sa phase de néophobie et qu'il accepte de manger des fruits et des légumes. L'exemple type est l'enfant qui boit la soupe rouge, garnie de lettres, de la grand-mère mais refuse la soupe verte de sa mère.

Cette fois encore, le programme sera individualisé et dépendra notamment de la demande des parents.