Consultation

La première consultation

diététicienne diététique huy

Prendre le temps…

Lors de la première consultation, on revoit l’histoire du corps (l’évolution du poids du patient) et de la santé (l’évolution des douleurs du patient). On analyse aussi sa manière de manger d’un point de vue quantitatif et qualitatif. Pour l’étude alimentaire du patient j’utilise soit l’anamnèse classique (« que mangez-vous, matin, midi, entre les repas, au soir ? »...) soit un test psychologique randomisé de comportements alimentaires, qui me permettra de voir quels sont les éléments déterminants empêchant de suivre ses sensations alimentaires.

On discute ensuite de ses attentes, de ses objectifs réalisables et de ses motivations.

Selon la pathologie, les objectifs et les attentes, on travaillera soit via des menus, soit par des conseils clés ou encore avec des exercices comportementaux.

Chaque patient sort de mes consultations avec des objectifs qui lui sont propres et ce que je veux avant tout est qu’il retienne un ou deux points qui lui serviront à vie.

La parole d'un patient

consultation diététicienne diététique huy

Nous avons interviewé un patient de Marie-Aude Delmotte afin d'illustrer, entre autres, comment peut se dérouler une consultation. Il s'agit d'un patient d'une maison médicale où Marie-Aude Delmotte consulte mais anime également des ateliers cuisine.

Pourquoi avez-vous décidé d'aller chez une diététicienne nutritionniste ?

Je souffre du dos. Ces douleurs devenant de plus en plus insupportables, j'ai décidé de me prendre en main. Ces maux de dos venaient de mon surpoids et des périodes de régime alternant avec des périodes où je reprenais plus de poids qu'auparavant. Je voulais aussi stabiliser ces effets yoyo. Je suis donc allé, sous le conseil de mon médecin [d'une maison médicale], chez un kinésithérapeute et chez une diététicienne.

Pourquoi avez-vous choisi Marie-Aude Delmotte ?

Ma doctoresse me l'a conseillée. Elle en avait eu de très bons échos de la part de ses patients suivis par Marie-Aude Delmotte et elle savait que ses ateliers cuisine, organisés à la maison médicale, avaient du succès. J'ai donc décidé de tester...

Vous vouliez tester mais vous avez continué...

Le courant est directement très bien passé. Je me suis senti à l'aise et surtout compris, contrairement à des expériences vécues chez d'autres diététiciennes. Elle a toute de suite cerné un de mes grands problèmes : je mangeais pour manger, sans goûter et j'avais tendance à grignoter tout au long de la journée.

Comment s'est passé votre première consultation ?

Elle m'a d'abord écouté. Elle m'a ensuite pesé et mesuré. On a établi ensemble un planning afin que je me réapproprie une structure alimentaire. Il s'agissait de me nourrir grâce à 3 menus et 2 collations. Les menus ont été établis sur base de mes goûts. Il y avait certes des crudités mais aussi une grande partie de plaisirs. C'était très motivant et j'ai vu les effets assez vite. Contrairement aux régimes traditionnels, on n'a pas l'impression de se punir, de s'imposer un tas de règles.

Vous n’avez pas retrouvé les effets yoyo...

Non, si j'ai perdu quelques centimètres, en me remusclant, j'ai aussi perdu une dizaine de kilos et surtout mon poids reste stable depuis près d'un an.

Que vous apporte-t-elle encore au bout d'une année de consultation ?

Des recettes à partir de mes goûts et des fruits et légumes de saison, des trucs et astuces (comme par exemple mettre un demi-sucre dans mon café à la place d'un entier) …

Elle est toujours très à l'écoute, et selon mon feedback, d'une fois à l'autre, on améliore mon planning.

Si je sens que de vieilles habitudes me rattrapent, on travaille plus sur la conscientisation. Un jour, par exemple, elle m'a demandé de réécrire les raisons pour lesquelles je voulais perdre du poids et de les numéroter selon leur importance. Elle ne se définit pas comme coach mais elle sait remotiver ses patients, c'est sûr !